Le Hakama

hakama

Origine

Le Hakama est un grand pantalon large plissé issu de la culture traditionnelle japonaise. Il en existe de différentes teintes, couramment noir ou bleu marine, et est porté par les pratiquants des arts martiaux tels que  l’Aïkido, le Kendo, le Iaido, le Kenjutsu, l’Aïkijutsu, l’Aïkibudo, etc… Il possède en outre sept plis (cinq devant et deux derrière) et un dosseret rigide (koshi ita).

De nombreuses symboliques lui sont associées mais elles ne font clairement pas l’unanimité. Je vous conseille en lecture cet article de Léo Tamaki sur les légendes infondées de l’Hakama.

Qui peut le porter ?

En Aïkido, il n’existe de règle officielle sur le port de l’Hakama. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’ O’Sensei, à l’époque, exigeait que tout le monde en porte un. Le temps a passé, les guerres aussi, et les pratiques ont changées. Tamura Sensei explique dans un interview de quelle manière il s’est finalement retrouvé responsable de la politique occidentale du port de l’Hakama.

Il n’y avait donc pas de niveau minimum pour le porter?
Non. En fait c’est moi qui suis indirectement et involontairement à l’origine du fait que tout le monde ne le porte pas dès le début. (rires)

???
A l’époque où j’étais uchi-deshi j’étais aussi chargé de donner les cours dans les universités. Mais après la guerre, plus encore qu’aujourd’hui, les étudiants étaient souvent désargentés! (rires) A cause de cela certains ne pouvaient pas pratiquer et j’ai alors demandé à Kisshomaru senseï si il était possible qu’ils n’achètent le hakama que pour la seconde année de pratique. La question a été discutée et finalement les étudiants ont eu l’autorisation de pratiquer la première année sans hakama.
Finalement l’habitude s’est répandue. Au Japon les étudiants d’université pratiquaient généralement quotidiennement et ils atteignaient normalement le niveau de 2ème kyu au bout d’un an. C’est ainsi que cela s’est généralisé.

Lorsque je suis arrivé en France j’ai essayé de faire en sorte que tous les élèves portent le hakama mais cela n’a pas marché. Des professeurs pensaient que cela motivait les élèves à continuer à pratiquer. Je leur ai dit que si tout le monde le portait dès le début cela leur amènerait sans doute plus d’élèves mais ils n’ont pas été convaincus. (rires)

Généralement, c’est le professeur qui propose à son élève de le porter, en fonction de son niveau technique et de son implication dans la pratique, mais certains clubs l’autorise dès l’obtention d’un grade défini (parfois le 3ème kyu,  ou le 2ème kyu, ou encore la ceinture noire, etc..).

Mettre un Hakama

Voici une vidéo explicative mais qui ne peut remplacer les bons conseils des pratiquants expérimentés de votre club 😉

Plier un Hakama

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] En savoir plus sur le Hakama. […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *